Qui peut être officiant de cérémonie laique?

Quelle formation suivre pour devenir célébrant c'est simple, aucune!

 

Célébrant ou officiant de cérémonie laique est un jeune métier qui n'est pas réglementé, et pour lequel aucune formation n'est obligatoire. Cependant, en cherchant sur la toile, vous allez trouver des écoles proposant des formations. Il m'est bien difficile de cautionner la qualité de ces dernières et la pertinence des formations, tant je ne les connais pas.

Devenir célébrant, réclame quelques compétences!

Pour chaque métier, il y a des compétences préalables à posséder avant de se lancer :

- la disponibilité : Vous rencontrez les couples lorsqu'ils sont libres, donc souvent le samedi ou en soirée dans la semaine. Et que dire des mariages qui se déroulent à 99% du temps les samedis après-midis, majoritairement entre mai et octobre. Vous aurez vos week-ends bloqués parfois plus d'un an à l'avance et ce n'est pas toujours simple de concilier cela avec vos évènements familiaux. C'est un point à prendre en considération avant de vous lancer et surtout, si vous êtes en couple et parents, parlez bien de cela avec votre conjoint, car qu'il le veuille ou non, ce choix de métier aura un impact sur sa vie également, ainsi que sur celle de vos enfants.

- l'écoute, l'empathie, l'ouverture d'esprit : Vous allez rencontrer des personnes qui ont une histoire et qu'elles vont partager avec vous afin que vous puissiez restituer ce que vous avez capté d'eux dans leur cérémonie. Il vous faudra les écouter avec humilité, sans jugement et croyez-moi, cela n'est pas si simple. Mettre de coté ses jugements, ses valeurs, ses a priori, est tout sauf une évidence, car nos schémas mentaux fonctionnent tels des automatismes. C'est un effort réel que de se mettre entre parenthèses  pour accueillir l'autre. Pour exemple, au cours de ma carrière de célébrante, j'ai rencontré des couples qui avaient été adultérins avant d'être des couples officiels, des personnes ayant fait de la prison, des toxicomanes, des alcooliques. Des personnes ayant connu un passé douloureux, ancienne femme battue par son ex-mari, des personnes ayant fait un burn-out, des troubles psychiatriques, la maladie. Sans oublier les couples gay ou lesbien et les couples de cultures différentes. Et que les choses soient claires : si vous ne vous sentez pas la capacité d'accueillir avec bonté toutes ces personnes, vous échouerez à leur faire une belle cérémonie.

Ce n'est pas tout...il vous faudra aussi...

- une bonne organisation : une cérémonie ça s'organise, si vous ne voulez pas que ça résonne comme de l'amateurisme et si vous voulez maintenir l'attention de votre assistance.

- une bonne présentation : vous êtes le célébrant, vous êtes un personnage vu et entendu le jour J. La tenue correcte est exigée tant dans vos vêtements que dans votre attitude. Là encore, je vous conseillerais l'humilité. Oui vous êtes en avant au moment de la cérémonie, mais ce n'est pas vous la star, ce sont nos mariés. Certains célébrants utilisent cette place pour se donner en spectacle, mais une cérémonie n'est pas un one man show dédié à notre gloire.

- Sachez parler en public : lors d'une cérémonie, le ton est quoiqu'il en soit un tantinet solennel, mais pas monotone pour autant....Il faut savoir poser sa voix et là encore, ça n'est pas inné.

- Comprenez ce que représente le mariage : souvent j'entends "tu as de la chance, c'est tellement beau un mariage". Célébrer une union est une chance, je suis d'accord, mais c'est bien davantage qu'un cliché romantique. Si vous rêvez de vivre dans les comédies romantiques, prennez un avion pour Hollywood. Ce que vous avez entre les mains, lorsque vous êtes célébrant, est bien  plus précieux qu'une image hollywoodienne. Les couples remettent entre nos mains un instant de leur journée de mariage qu'ils n'oublieront pas, le moment où ils s'unissent. Je vous invite à vous pencher sur l'importance des rites sociaux et sur l'Histoire du mariage. Et si nos cérémonies sont dénommées laiques, donc sans religion, nous sommes dans cet instant-là au plus proche de notre spiritualité et de notre humanité.

Enfin...

 Cela va paraitre peut-etre un peu "cul cul", mais je crois qu'il faut avoir beaucoup d'amour en soi pour pouvoir l'offrir en retour, tant dans le texte que dans l'office de la cérémonie. L'amour est donc la clé de voûte et l'essence de la cérémonie laique....

Date de dernière mise à jour : Ven 10 avr 2020