Quelle est la valeur juridique d'une cérémonie laïque?

Nous entendons régulièrement cette question à propos de la valeur juridique d'une cérémonie laïque

 

La réponse à cette question est simple : aucune. Non, la cérémonie laïque n'a aucune valeur juridique, et pour cause, la seule cérémonie ayant une telle valeur en France est la cérémonie civile réalisée en mairie.

Ce qui sous-entend que même les cérémonies religieuses n'ont aucune valeur juridique.

Alors pourquoi signe-t-on des registres à l'Eglise?

Eh bien parce que dans les temps anciens, aucune trace n'attestait de la réalité des mariages. Cela a rapidement engendré un joyeux bazar entre ceux qui se déclaraient époux mais ne l'étaient pas et ceux qui en profitaient pour mettre un terme à leur mariage, répudiant trop facilement leurs épouses jugées inintéressantes, ouvrant à la guerre des clans concernant les héritages. C'est pourquoi l'Eglise a mis en place des registres paroissiaux afin de confirmer les mariages et donc de légitimer les héritages. Cela dit, l'Etat a bousculé ce fonctionnement en déclarant l'union civile comme seule union reconnue en France en 1792.

Quelle valeur attribuer aux cérémonies laïques finalement?

La même valeur que celle accordée aux cérémonies religieuses : que l'union soit reconnue par quelque chose de plus grand. Devant un dieu pour les mariages religieux, devant les Hommes pour les mariages laïques.

 

Date de dernière mise à jour : Ven 10 avr 2020