Le déclin du mariage religieux, l'avènement du mariage d'amour

L’Eglise perd le monopole du mariage et le mariage d’amour va se substituer petit à petit au mariage de convenance au cours du XIXème siècle. A la fin de ce siècle et au début du XXème, les couples semblent de plus en plus succomber au sentiment d’amour. L’Eglise voit cela d’un œil méfiant : ses fidèles risquent de se laisser aller à l’amour physique pour le plaisir ! Enfer et damnation! L’Eglise avait raison, les fidèles apprécient vivement les plaisirs de la chair, tant et si bien qu’après la seconde guerre mondiale, la sexualité apparait comme l’un des fondements des unions.

A nouveau, mesdames, nous ne sommes plus cantonnées à nos fourneaux, les hommes nous trouvant des qualités intellectuelles et nous devenons doucement mais sûrement leurs amies, leurs amantes, leurs compagnes, leurs égales. Plutarque doit se retourner dans sa tombe.

En 1999, à l’aube du XXIème siècle, apparait le PACS (Pacte Civil de Solidarité), une union alternative au mariage, première étape de l’union de personnes du même sexe, légalisée en 2013 par la loi « Mariage pour tous ».

Nous voici en ce XXI ème siècle où les mariages fleurissent autant que les divorces, où de nombreux rites ancestraux restent d’actualité tandis que les mœurs ont largement évolué.

Aujourd’hui amour et mariage semblent inséparables pour nos sociétés occidentales, notion savamment entretenue par l’industrie hollywoodienne mettant en avant de grandes et belles histoires avec happy end. Cette image de modèle familial s’écorne malgré tout car depuis les années 70 les femmes s’émancipent  et deviennent de plus en plus indépendantes financièrement. Elles n’ont plus besoin du mariage pour devenir quelqu’un et privilégient leur carrière. En 2018 selon l’INSEE nous comptons 42,1% de personnes mariées contre 41,3% de célibataires (personnes de plus de 15 ans).Certains sociologues envisagent la fin du mariage pour 2040, autrement dit demain.

Au regard de notre histoire, il semble difficile de croire en la disparition de cette institution. Probablement le mariage connaitra-t-il d’autres formes, mais nous pouvons douter que les Hommes cessent de s’unir tant ce rite est partagé par l'ensemble des cultures de la planète et qu'il a su traverser les siècles et leurs normes sociales.

mariage du futur

Date de dernière mise à jour : Ven 07 fév 2020